Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La dernière semaine de juin fut consacrée à l'analyse du Compte Administratif 2016. Comme nous l'avions dénoncé et combattu lors du vote de ce Budget, les politiques de solidarités (RSA, APA pour les aînés, aides aux associations,…) ont fait les frais de la gestion de la droite.

 

Le groupe Somme à Gauche ne conteste pas que des économies sont à réaliser pour pouvoir mener à bien nos missions de service public. Cependant, il conteste le choix politique de faire des économies sur le cœur de mission du Département, les Solidarités. Nous avons proposé des économies, notamment sur les infrastructures (plan d'amélioration des infrastructures étalé dans le temps) ou encore dans la prise en charge des ports de pêche dont le coût doit être supporté par la Région et non par les Samariens. Nous n'avons pas été écouté ni entendu alors que cela représente plusieurs millions d'euros d'investissement.

Concrètement, l'action de la Droite aux manettes se fait sentir négativement dans le département : associations culturelles et sportives qui renoncent à mettre en place des projets et des manifestations faute de soutien du Département, allocataires de l'APA qui engagent des poursuites contre le Département pour voir leurs droits respectés, agents du Département qui manifestent régulièrement faute de moyens et contre un management qui nie l'humanité de leurs missions, aides à domiciles qui voient leurs conditions de travail se dégrader, aide à la cantine supprimée. La liste s'allonge chaque jour et, depuis mars 2015, vous êtes nombreux à nous faire part de votre désarroi.

Nous ne lâchons rien, sur certains dossiers, la prise en compte de l'avis des personnes âgées dans le choix du service prestataire ou mandataire, ou encore le festival de l'abbaye de Saint-Riquier, nous avons obtenu totalement ou partiellement gain de cause.

Dans l'unité avec les autres partenaires de Gauche (PCF, Écologistes, Front de Gauche) nous exigeons une politique départementale au service des habitants les plus précaires, un service public de qualité pour ceux qui ne possèdent rien. Nous faisons le choix des Solidarités.

Nous avons également réclamé que des mesures d’urgence soient prises par le Gouvernement pour rééquilibrer les finances d’une trentaine de département en France, dont le notre. L’Assemblée des Départements de France a rappelé cet exigence au Président de la République qui l’a reçu le 7 juillet dernier, comme nous l’avons réclamé.

La dernière semaine de juin fut consacrée à l'analyse du Compte Administratif 2016. Comme nous l'avions dénoncé et combattu lors du vote de ce Budget, les politiques de solidarités (RSA, APA pour les aînés, aides aux associations,…) ont fait les frais de la gestion de la droite.

Le groupe Somme à Gauche ne conteste pas que des économies sont à réaliser pour pouvoir mener à bien nos missions de service public, cependant, il conteste le choix politique de faire des économies sur le cœur de mission du Département, à savoir les Solidarités. Nous avons proposé des économies, notamment sur les infrastructures (plan d'amélioration des infrastructures étalé dans le temps) ou encore dans la prise en charge des ports de pêche dont le coût doit être supporté par la Région et non par les Samariens. Nous n'avons pas été écouté ni entendu alors que cela représente plusieurs millions d'euros d'investissement.

Concrètement, l'action de la Droite aux manettes se fait sentir négativement dans le département : associations culturelles et sportives qui renoncent à mettre en place des projets et des manifestations faute de financements publics, allocataires de l'APA qui engagent des poursuites contre le Département pour voir leurs droits respectés, agents du Département qui manifestent régulièrement faute de moyens et contre un management qui nie l'humanité de leurs missions, aides à domiciles qui voient leurs conditions de travail se dégrader, aide à la cantine supprimée. La liste s'allonge chaque jour et, depuis mars 2015, vous êtes nombreux à nous faire part de votre désarroi.

Nous ne lâchons rien, sur certains dossiers, la prise en compte de l'avis des personnes âgées dans le choix du service prestataire ou mandataire, ou encore le festival de l'abbaye de Saint-Riquier, nous avons obtenu totalement ou partiellement gain de cause.

Dans l'unité avec les autres partenaires de Gauche (PCF, Écologistes, Front de Gauche), nous exigeons une politique départementale au service des habitants les plus précaires, un service public de qualité pour ceux qui ne possèdent rien. Nous faisons le choix des Solidarités.

Nous avons également réclamé que des mesures d’urgence soient prises par le Gouvernement pour rééquilibrer les finances d’une trentaine de départements en France, dont le notre. L’Assemblée des Départements de France a rappelé cette exigence au Président de la République qui l’a reçue le 7 juillet dernier, comme nous l’avons réclamé.

 

Groupe « Somme à Gauche »

Président du groupe : Francis LEC

Membres du groupe : Catherine BENEDINI, Philippe CASIER, Delphine DAMIS-FRICOURT, Zohra DARRAS, Bernard DAVERGNE, Pascal DELNEF, Jean-Louis PIOT, Catherine QUIGNON, Jean-Jacques STOTER, Nathalie TEMMERMANN

 

Tag(s) : #SOMME A GAUCHE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :