Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce jour, Françis LEC Président du groupe Groupe Somme à Gauche et Delphine DAMIS-FRICOURT, Membre de la commission des Solidarités, Blandine DENIS Présidente du Groupe Les Élus Écologistes et Dolorès ESTEBAN Présidente du groupe Front de Gauche, Gauche solidaire et communiste, ont rencontré une délégation d'aides à domicile comme cela fut convenu hier lors de leur manifestation au Conseil départemental le 5 décembre 2016.

Les groupes de Gauche du Conseil départemental regrettent que le Président Laurent SOMON ait refusé de recevoir une délégation de ces salariés précaires venue défendre les droits des personnes âgées et leurs conditions de travail.

Nous déplorons par la même occasion que le dialogue social, au Conseil départemental, se résume fréquemment à appeler les forces de Police pour faire évacuer des manifestants pacifiques.

Depuis plus d'un an, l’opposition de Gauche au Conseil départemental combat les choix politiques de la majorité qui conduisent à un passage du mode prestataire au mode mandataire (Prestataire : aide à domicile employée par une structure ; Mandataire : aide à domicile employée directement par la personne âgée) ayant pour conséquences une précarisation de l'emploi des aides à domicile, une réduction de la qualité du service, les groupes ayant déposé pas moins de trois vœux, chaque fois rejetés !

Nos demandes sont pourtant simples :

  • la restitution de l’heure mensuelle d’aide à domicile supprimée au détriment des personnes âgées depuis le 1er avril 2016

  • le maintien du soutien du Conseil départemental aux associations d’aides à domicile qui se voient contraintes de réduire les heures de leur personnel, voir de licencier

  • le respect par le Conseil départemental de la loi ASV (Adaptation de la Société au Vieillissement) qui exige le libre choix pour les personnes âgées de la manière dont elles sont soutenues.

Nous demandons, au plus fort, qu'une délégation des Aides familiales soit reçue par le Président Laurent SOMON et qu'un débat public soit organisé lors du Budget Primitif sur l’ensemble de la politique départementale en faveur de nos Aîné-e-s.

Les Groupes de Gauche continueront à apporter leur soutien aux exigences légitimes des aides à domicile et invitent le Président Laurent SOMON à choisir le dialogue social, dans l’intérêt de nos personnes âgées, plutôt que le recours à la force.

 

Tag(s) : #SOMME A GAUCHE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :